38, RUE DE CONSTANTINE

récit

 

Voici le dernier récit de Pierre-Jean Cardona. Un court récit de moins de 100 pages qui nous fait revivre quelques épisodes familiaux d'une famille hussein-déenne avant son départ en 1961 pour la France. Certains "anciens" retrouveront peut-être des souvenirs, des images, des personnes connues, la vie simple dans ce beau pays.

 

 

 

 

"Aéroport de Maison-Blanche. J'embrasse mon père et dis au revoir au chauffeur. Je m'avance dans les couloirs de l'aérogare avec les autres passagers, sors sur le tarmac et me dirige vers l'avion. Je monte la passerelle et m'installe dans le DC4 qui décolle un peu plus tard. Je ne le sais pas encore: je quitte ce pays pour la dernière fois. Je comprendrai plus tard alors pourquoi mon père tenait à garder quelques souvenirs photographiques."

 

Ils ont été des centaines de milliers à devoir quitter subitement l'Algérie. Pour chacun d'entre eux, c'est une histoire personnelle, mais pour tous, ce fut un déchirement. Dans ce récit, l'auteur, alors adolescent en 1961, retrace quelques épisodes familiaux, dans la banlieue d'Alger, à Hussein-Dey essentiellement, dans une famille "de gauche".

 

 

 

 

 

Hussein-Dey à la veille de l'indépendance

Le 36 et le 38 de la rue de Constantine en 1961

La rue de Constantine en 1960

Hussein-Dey en 1962


 

Si vous souhaitez laisser un commentaire à propos du livre, rendez-vous sur le blog:   http://38ruedeconstantine.blogspot.fr/

 


Le livre (92 pages - 9,90€), en format de poche, est disponible sur TheBookEdition.com.

Acheter 38, RUE DE CONSTANTINE

 

Acheter 38, RUE DE CONSTANTINE

 

Le livre en format .mobi pour liseuse Kindle est également disponible chez Amazon.fr autour de 3 euros (prix variable selon le cours du dollar)
Cliquez sur le lien en bleu pour arriver directement sur la page.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accueil